Elevage du Bolland

Ce blog a pour but de faire découvrir notre élevage ovin de race Bleu du Maine. Il s'agit d'un mouton qui allie à la fois prolificité, facilité de mise-bas, grand gabarit et conformation. Nous sélectionnons parmi les meilleures origines belges, françaises et néerlandaises, afin de répondre au mieux aux exigences de la race.


 DSCN2041 [Desktop Resolution].JPG


L'attention est portée sur le développement de l'animal, aussi bien en taille qu'en longueur et largeur. En effet, ce développement influe sur la carrière reproductrice de nos moutons. Un bélier haut et long saillira facilement un troupeau de brebis. Il est également important que les femelles soient longues et larges afin d'avoir tout le volume nécessaire pour porter en elles des portées doubles ou triples, fréquentes dans la race. Une bonne largeur de bassin permettra un passage aisé de leurs agneaux au moment de l'agnelage. Ces agneaux croîtront rapidement grâce à l'importante production laitière de leurs mères ayant la place pour ingérer une quantité importante de fourrage. Des agnelles ayant bien grandi et affichant alors un format suffisant seront mises à la reproduction dès 6-7 mois pour déjà mettre bas l'année suivant leur naissance. Cette précocité est donc une caractéristique essentielle de la race Bleu du Maine.


 


Un travail de sélection est aussi engagé sur le caractère viandeux de l'animal. En effet, une attention particulière doit être portée sur la conformation de la race. De bonnes épaules (à la mode pour le moment sur les concours) bien soudées à un dos large et plat suivi d'une bonne largeur de hanches pour ensuite basculer vers deux gigots riches et bien profonds sont des gages d'une bonne production de viande. Dans ce même sens, on privilégie une ossature fine ainsi que le profil cylindrique des animaux (le sternum sera le point bas du corps de l'animal, synonyme d'une profondeur de poitrine ample).


 


Il est important à veiller que ce format et cette viande soient portés sur des aplombs irréprochables. Une race d'herbage doit pouvoir aller chercher l'herbe sur un parcours extensif. Un bélier, en période de lutte, ne peut s'affaisser lorsqu'il se retrouve sur deux pattes.


 


Pour finir, le respect des caractères de race est primordial :


Avant toutes choses, la couleur : un Bleu du Maine doit être bien bleu, c'est à dire que sa tête et ses pattes doivent être dénudées et de couleur gris-ardoise uniforme. Idéalement, la queue, portée haute et dégagée, est dite nettoyée, c'est à dire non-laineuse.


Sa tête sera bien typée dans la race : des grands yeux expressifs logés dans des orbites saillantes, de longues oreilles, dirigées vers le côté et au port horizontal, un profil long et busqué (profilé pour un passage facile des agneaux lors de l'agnelage) et un large museau pour ramasser l'herbe. Elle sera d'aspect maternelle et pas trop lourde pour la brebis, tandis que le bélier y exprimera son caractère mâle, renforcé par la présence de rides marquées.


Une laine blanche, courte et serrée (typique d'un mouton bien viandeux), bien ancrée dans une peau fine sous laquelle on sent un animal sec, sans excès de gras, est également recherchée.


Cette combinaison de particularités nous amène alors en présence d'un mouton qu'on pourra qualifier de "fin mouton". Entendons par là, non pas un sujet manquant d'épaisseur, mais un animal de luxe bien dans le type de la race.


Nos moutons sont inscrits au livre généalogique de la race (AWEOC) et porteurs du génotype ARR/ARR (résistance à la tremblante). Notre élevage est également indemne de maedi-visna (maladie respiratoire).


David Jacqmin


4650 Herve (Belgique)


 0032473/48.99.06



carte [].jpg



 


 


 


 


 

Interêts

Elevage