24/08/2010

Duc du Haumont

Tête de DUC du Haumont [Desktop Resolution].jpgDuc restera donc à jamais le premier bélier de l'élevage. Tant mieux, car si ce n'est qu'un mouton, ce n'est certainement pas n'importe lequel !

 

Né en 2001 au Pays de Herve, chez Robert Cardols, l'un des premiers éleveurs de la race en Begique, dans une portée de 4 agneaux de la célèbre brebis Tornade du Haumont (8 portées - 20 agneaux), c'est après avoir fait le championnat des antenais au réputé concours de Battice, première manifestation de la race en Belgique dès 1983, qu'il prit la direction de la France vers l'élevage Rezette. Dans cet élevage professionnel, qui privilégie la conduite extensive de moutons de grand format dans les étendues des Ardennes françaises, il exprima tout son potentiel de reproducteur en apportant son grand gabarit et sa couleur bleue exemplaire. Ces qualités lui ont d'ailleurs permis de remporter plusieurs fois le concours de Sedan.

 Il sera ensuite racheté par Kurt Selleslagh où il essaimera également ses gènes de manière significative. C'est de là qu'il reviendra dans sa région d'origine, bouclant le périple d'une carrière dont peu de moutons pourraient s'enorgueillir, pour donner naissance à ses derniers descendants directs.

Dès lors, il ne faut pas avoir peur de considérer Duc comme un bélier qui a marqué la race. Pour preuve, on retrouve son sang dans une multitude d'élevages, que ce soit en Belgique, mais aussi en France et aux Pays-Bas. Et à travers ceux-ci, Duc le grand toujours vivra !

au revoir duc [Desktop Resolution].JPG

 

19:35 Écrit par Elevage du Bolland dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

Splendide, David. Quelle belle réclame pour le Bleu! Félicitations et merci pour l'avenir prometteur de la race.

Écrit par : Robert | 27/08/2010

Les commentaires sont fermés.